Comment fonctionne une clé à bille ?

0
5953

La clé à bille fait partie des différents types de clés que l’on rencontre généralement. Ce qui le distingue cependant des autres, c’est sa bille, comme son nom l’indique. Vous en avez entendu parler ou l’utilisez déjà, bref vous cherchez à en savoir plus sur cette clé, on vous en fait le décryptage à travers cet article.

Présentation de la clé à bille

Aujourd’hui, les éléments qui interviennent généralement dans la fabrication des clés classiques sont le zinc et le nickel que les concepteurs fusionnent. Il est possible que le cuivre y soit également associé parfois. Toutefois, bien qu’elles soient toutes, la clé à bille y compris, fabriquées à base des mêmes matériaux, ces clés ne s’emploient pas toutes pour les mêmes serrures.

Néanmoins, elles ne manquent pas de présenter quelques caractéristiques communes liées notamment aux différentes parties qui les composent. Valables pour la clé disposant d’une bille, ces différentes parties se présentent ainsi qu’il suit :

  • l’anneau : c’est la partie qui se présente comme la tête de la clé et qui permet sa bonne prise en main. Afin de joindre un porte-clés à cet accessoire, cette partie est souvent perforée ;
  • l’embase : elle est la partie de la clé à bille qui relie l’anneau à la tige ;
  • la tige : il s’agit de la partie que l’on insère dans la serrure et qui déclenche la rotation du barillet ;
  • le panneton : c’est l’élément unique qui distingue toute clé d’une autre. C’est grâce à elle qu’une clé ne peut ouvrir une autre serrure que celle qui lui est compatible. Il se situe sur la tige et est soit cranté ou à bille. Certaines tiges en sont parfois dotées des deux côtés.

Fonctionnement d’une clé dotée de bille

À l’instar des serrures de clés classiques, le fonctionnement des serrures de clé à bille s’effectue autour des goupilles et des contre-goupilles. En effet, pour obtenir la libération de l’axe permettant la rotation du cylindre, il faut d’abord que, grâce aux goupilles, les contre-goupilles s’alignent. Une fois cette étape franchie, l’actionnement des pênes devient alors possible grâce aux tours de clé.

S’agissant de la clé elle-même, il faut retenir que l’alignement des goupilles s’effectue grâce aux crans. Cependant, ce ne sont pas les crans seuls qui interviennent dans le mécanisme. La bille également interagit avec le cylindre. En effet, c’est cette interaction qui provoque la libération de l’axe de rotation de la clé à bille.

Il s’agit, pour ce type de clé, d’une caractéristique propre. Parce que, même si une autre clé possédait des crans identiques, mais ne dispose pas de la bille de sécurité, elle ne pourra malheureusement pas actionner les pênes. C’est en raison de cette particularité que, pour utiliser ce modèle de clé, il faut une miniaturisation des mécanismes liés à la serrure. Et cela ne manque pas d’influer sur le prix cependant.

Les avantages de la clé dotée de bille

Du fait de ses nombreux avantages, il n’est pas rare d’observer que plusieurs particuliers et entreprises préfèrent la clé à bille aux autres clés classiques. Ces avantages qui lui permettent de faire la différence concernent notamment sa sûreté et sa solidité. En effet, dans le secteur de la serrurerie, les clés configurées avec une bille sont reconnues pour leur parfaite sûreté.

Contrairement aux clés plates, leur serrure offre une plus grande résistance aux effractions. Quant à la clé, le système de bille rend la reproduction compliquée. Relativement à la solidité, les clés dotées de bille sont fabriquées en acier inoxydable et sont de ce fait assez résistantes à la torsion, comme on peut s’en rendre en compte à la lecture de cette page.

On retient alors que si la clé dotée de bille a des caractéristiques communes aux clés classiques, elle n’en dispose pas moins qui lui sont propres notamment du côté fonctionnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici